Thématique: ACTIVISME

Action Ferme ton MacDo

Depuis 5 semaines deja, nous sommes confinés chez nous, car le confinement est le meilleur moyen d’endiguer la progression de la pandémie de Covid-19. Depuis 5 semaines, nous respectons toutes et tous ce confinement, car nous sommes conscients de la gravité de la crise sanitaire que nous traversons. Mais une entreprise fait de la résistance: MC DONALD’S!!

En dépit des risques sanitaires, les salariés des 12 restaurants de MacDo de la région de Tours sont contraints de venir travailler chaque jour pour servir des Big Mac et autres spécialités de cette multinationale… Comme le montre ce reportage, pas question de sacrifier le profit pour la santé de quelques employés précaires!! D’après Bernard Simmenauer, le patron de ces 12 franchises de MacDo en touraine, l’ouverture des 12 restaurants est destinée à servir de test pour l’ouverture prochaine de davantage de Mac Donald’s dans toute la France, et ce bien avant la date du 11 mai!

La salariés et clients de MacDo de Tours sont ils des cobayes!? Le profit doit-il passer avant le respect élémentaire de la vie humaine?  L’entreprise Mac Donald’s elle-t-elle au dessus des lois? Telles sont les questions que chacun.e est invité à poser à Bernard Simmenauer, propriétaire de la franchise MacDo de Tours ( mcdo.communication@orange.fr ) et Nawfal Trabelsi, PDG de McDo France ( Nawfal.Trabelsi@fr.mcd.com ).

Vous pouvez également appeler le numéro réservé normalement aux commandes, pour prendre des nouvelles des salariés, les encourager dans leurs luttes, et faire perdre de l’argent au patron: 02 47 05 66 77. Vous pouvez demander aux salariés de MacDo comment ils vont et comment ça se passe? Quelles sont les conditions de travail en ce moment? Comment vous pouvez les aider? Leur dire tout simplement que vous êtes avec eux, etc. Chaque minute d’appel pour autre chose que commander un big Mac sera de l’argent en moins pour le patron voyou de Mac Do Bernard Simmenauer… N’hésitez pas à appeler plusieurs fois dans la journée!
Témoignage accablant d’une ancienne salariée de MacDo à Tours victime de ce patron voyou.

Bonne journée et prenez soin de vous,
L’équipe des Désobéissant.e.s
www.desobeir.net

Témoignage d’une ancienne salariée de MacDo à Tours

Malgré la peur des représailles, une ancienne salariée de Mac Donald’s à Tours a accepté de répondre à nos questions, sous couvert de l’anonymat : « Je vous demanderais de ne pas citer mon nom, jamais. Ils ont encore des moyens de pression sur moi ».  Avant même le confinement et la pandémie de Covid-19, le respect de la loi ne semble pas le fort de Mac Donald’s … Un témoignage accablant!

Lire la suite

Occupation du siège de BlackRock à Paris

10h35 : Le siège de BlackRock est occupé ce lundi matin par des militants écologistes.

Une action de désobéissance civile devait avoir lieu ce matin à l’initiative de Youth for climate et de plusieurs autres collectifs. Après l’échec de l’occupation du siège Société Générale (où la police attendait les militants), les manifestants ont envahi l’immeuble Centorial à Paris, rue du Quatre Septembre, qui abrite le siège de BlackRock. Après une rapide bousculade, les manifestants ont réussi à repousser la police et installent désormais des barricades sous le regard médusé des cadres :

11h45 : Les manifestants écologistes sont parvenus à investir les (très jolis) bureaux de Black Rock ! Ils les redécorent à leur façon, avec des inscriptions sur les murs tels que « Notre planète, votre crime », ou encore « Le kérosène c’est pas pour les avions, c’est pour pendre les flics et les patrons »

Voir la suite

ACTION CONTRE LE SALON DE LA REPRESSION POLICIERE

Communiqué - Le vendredi 22 novembre 2019, le collectif des Désobéissants et des militants d’Extinction Rébellion ont organisé une action de perturbation du salon dit de « sécurité intérieure des Etats » MILIPOL, à Villepinte (93). En réalité le salon mondial de la répression des populations, où se côtoient entreprises d’armement et polices du monde entier! Des pays comme la Chine, la Turquie ou Israël sont accueillis à bras ouverts par la France, pays « des Droits de l’Homme » qui réprime de plus en plus violemment ses mouvements sociaux. Les manifestations des Gilets Jaunes ont ainsi occasionnées plus de blessés et mutilés que 20 ans de répression policière! 

Lire la suite

Témoignage : à Berlin pendant la chute du mur (retour vers le futur !)

D’un mur à l’autre, la désobéissance civile contre les dictatures
Cet article a été publié dans le n°151 de la revue Alternatives non-violentes, sur le thème « Berlin 1989, un mur ne tombe pas tout seul ». J’ai eu la chance d’avoir été sur place au moment de l’ouverture du mur (oui, oui et je n’y ai croisé aucun politicien fanfaron). C’était il y a déjà 30 ans.
Lire la suite

Nous avons occupé le centre de Paris pendant cinq jours !

Cher(e)s Désobéissant(e)s,

Nous pensons utile de partager cette tribune des militants d’Extinction Rebellion qui ont occupé le centre le Paris lors de la Semaine de Rebellion Internationale (7 au 12 octobre). Pour dissiper quelques malentendus voire malhonnêteté intellectuelles concernant l’action non-violente et la Désobéissance civile.
Les revendications d’Extinction Rebellion.
Les principes (notamment, le principe fondamental de non-violence et d’assumer ses actes à visage découvert).

Tribune publiée sur Reporterre.net
Lire la suite

Du 19 au 22 novembre: Action contre le salon des ventes d’armes de la police


Du 19 au 22 novembre 2019, aura lieu le salon Milipol au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. Il s’agit de « l’événement mondial de la sûreté et de la sécurité intérieure des États », d’après le site internet de cet événement. Autrement dit l’endroit où se joue le business de la répression contre les populations, sous couvert de « sécurité » et de « maintien de l’ordre ».
Suite à la répression violente notamment du mouvement des Gilets Jaunes, nous avons bien l’intention de perturber cet événement via une action de désobéissance civile non-violente.

Lire la suite

Des militants pour le climat violemment évacués : indignation !

Climat : la désobéissance de masse arrive en France

Article Journal Libération – 29 juin 2019 - Depuis le début de l’année, les mouvements écologistes ont de plus en plus recours à des actions non-violentes, souvent menées par des militants très jeunes. Vendredi, deux de ces mouvements ont organisé une double occupation à Paris

Des jeunes militants pour le climat, assis en rangs serrés à chaque extrémité d’un pont, drapeaux à la main et slogans plein la bouche. Des jeunes militants aspergés de gaz lacrymogène, portés ou traînés par les CRS qui tentent de rouvrir le pont à la circulation, mais qui, inlassablement, forment une nouvelle ligne de barrage quelques mètres plus loin. La scène avait lieu ce vendredi midi, sur le pont Sully à Paris à l’appel de l’organisation écologiste Extinction Rébellion. Pourtant elle aurait pu avoir lieu n’importe où en Europe, tant les militants environnementaux multiplient le recours à la désobéissance civile pour crier l’urgence climatique. Ce vendredi, les branches française et allemande de Youth for Climate, une autre jeune association, ont aussi organisé le blocage plusieurs heures durant d’une rue menant à l’Elysée et une chaîne humaine autour du Bundestag à Berlin. A Bruxelles, c’est un die-in qui a eu lieu dans le hall d’embarquement de l’aéroport.

«On sait qu’on est dans l’illégalité, mais on est prêts à se faire arrêter. La désobéissance civile de masse, c’est ce qui marche le mieux pour faire avancer une cause. L’Histoire l’a montré», affirme Matteo, les yeux encore rouges après sa participation au blocage du pont de Sully. A 19 ans, il est membre d’Extinction Rébellion depuis quelques mois.

Lire la suite