Tags: COP21

« Faites l’amour, pas la pub ! » (slogan anti-publicitaire)

"Faites l'amour, pas la pub ! " (slogan anti-publicitaire) from Julie Gleyze on Vimeo.

À l’approche de la COP21, plusieurs collectifs anti-publicitaires ont agi dans les rues et les sous-sols parisiens. Un de ces groupes, en remplaçant 200 publicités du métro par des affiches dessinées à la main, fait le lien entre publicité, consumérisme et réchauffement climatique.

Lire la suite

Action de masse à l’expo des (fausses) Solutions COP21 au Grand Palais

Une action de désobéissance civile réunissant des dizaines de militants a réussi à sérieusement perturber le lancement de l’expo Solutions COP21 aujourd’hui 4 décembre au Grand Palais, à Paris.
Nous avons été expulsés manu-militari par la police.

Les portes devaient ouvrir à midi, mais la queue s’allongeait devant le Grand Palais. A voir les personnes qui attendent au soleil devant les barrières, on imagine qu’une bonne moitié sont des militants venus rendre visite aux multinationales de l’écoblanchiment. L’action sera massive – si on nous laisse entrer.

Opération Green Washing par Télébocal : Regardez le copain qui se fait embarquer
violemment à 13mn30 et l’autre qui se fait cueillir à 15mn50, c’est surréaliste.

Lire la suite

Le vrai visage de l’Etat d’urgence

Pas des marionnettes !

Liberté, Climat, Vous n’êtes pas des marionnettes !

Entre 5000 et 10 000 personnes s’étaient pourtant réunies de manière bon enfant place de la République pour manifester pour la justice climatique et contre l’état d’urgence. Les marcheurs ont effectué plusieurs tours de la place. Une disco soupe sympathique s’est tenue au centre de la place. « Manon », une marionnette géante et désobéissante est apparue pour rendre hommage aux victimes des attentats et du réchauffement climatique.

Mais c’est alors que se tenait une assemblée populaire pour discuter de la constitution d’un collectif contre l’état d’urgence, que les policiers qui cernaient la place ont commencé à faire pleuvoir sur la foule les grenades lacrymogènes, de manière indiscriminée et sans sommation. Au risque de créer une panique mortelle. La plupart des gens se tournant vers la station de métro pour trouver leur salut, toutes les issues de la place étant bloquées par la police, la station a rapidement elle-même été fermée et les métros arrêtés. Lire la suite

Un détournement massif de publicité dans Paris dénonce la mainmise des négociations sur le climat par les multinationales

Etatdurgence-2711201528 novembre 2015 – Plus de 600 œuvres d’art dénonçant la mainmise des multinationales sur les négociations climatiques durant la COP 21, ont été installées hier dans des espaces publicitaires parisiens, en amont du Sommet des Nations Unies qui démarre ce lundi.

Malgré l’état d’urgence interdisant tout rassemblement, suite aux attentats du 13 novembre à Paris, le projet Brandalism (néologisme né de la fusion entre « Brand »  (« marque » en français) et « vandalisme »), mené avec des activistes parisiens, a permis de placer dans toute la ville des centaines d’œuvres d’art non autorisées. Ces affiches soulignent les liens entre la publicité, le consumérisme, la dépendance aux énergies fossiles et le changement climatique. [1] Lire la suite

Le 29 novembre, nous manifesterons tous ensemble pour le Climat et les libertés fondamentales

LiberteTous à midi place de la République !!

Suite à une rencontre avec le chef d’état-major de la Préfecture de Police de Paris où il nous a été confirmé l’interdiction de toute manifestation dimanche nous avons décidé de maintenir notre appel, malgré le risque de prison (6 mois) et d’une lourde amende (75 000 euros). Depuis, la plupart des organisations de lutte pour le Climat ont décidé de maintenir leur présence sur le parcours prévu pour la marche. D’autres organisations soucieuses du respect des libertés ont également appelé à désobéir et nous retrouver Place de la République. Lire la suite

Nous ne respecterons pas l’interdiction de manifester le 29 pour le Climat

marche-climatLe président de la République et son gouvernement viennent de décider d’interdire la Marche mondiale pour le climat du 29 novembre et les mobilisations prévues le 12 décembre à Paris.

Nous refusons la stratégie du choc qui consiste à utiliser les attentats tragiques de ce vendredi 13 novembre pour restreindre les libertés.
Lire la suite