Thématique: ÉCOLOGIE

Des militants pour le climat violemment évacués : indignation !

Climat : la désobéissance de masse arrive en France

Article Journal Libération – 29 juin 2019 - Depuis le début de l’année, les mouvements écologistes ont de plus en plus recours à des actions non-violentes, souvent menées par des militants très jeunes. Vendredi, deux de ces mouvements ont organisé une double occupation à Paris

Des jeunes militants pour le climat, assis en rangs serrés à chaque extrémité d’un pont, drapeaux à la main et slogans plein la bouche. Des jeunes militants aspergés de gaz lacrymogène, portés ou traînés par les CRS qui tentent de rouvrir le pont à la circulation, mais qui, inlassablement, forment une nouvelle ligne de barrage quelques mètres plus loin. La scène avait lieu ce vendredi midi, sur le pont Sully à Paris à l’appel de l’organisation écologiste Extinction Rébellion. Pourtant elle aurait pu avoir lieu n’importe où en Europe, tant les militants environnementaux multiplient le recours à la désobéissance civile pour crier l’urgence climatique. Ce vendredi, les branches française et allemande de Youth for Climate, une autre jeune association, ont aussi organisé le blocage plusieurs heures durant d’une rue menant à l’Elysée et une chaîne humaine autour du Bundestag à Berlin. A Bruxelles, c’est un die-in qui a eu lieu dans le hall d’embarquement de l’aéroport.

«On sait qu’on est dans l’illégalité, mais on est prêts à se faire arrêter. La désobéissance civile de masse, c’est ce qui marche le mieux pour faire avancer une cause. L’Histoire l’a montré», affirme Matteo, les yeux encore rouges après sa participation au blocage du pont de Sully. A 19 ans, il est membre d’Extinction Rébellion depuis quelques mois.

Lire la suite

Le salon de l’armement n’a pas commencé, déjà des actions

Des militant-e-s pacifistes et « artivistes » ont effectué une action hier soir vendredi 8 juin sur le thème du salon de l’armement, aux alentours de son emplacement à Villepinte, au parc des expositions, au nord de Paris.

Ils ont pour cela posé des affiches créées ou détournées pour l’occasion, en remplacement des affiches publicitaires.
L’action n’est pas revendiquée à ce jour, mais on ne peut que féliciter leurs auteurs pour cette amélioration éphémère de l’espace public(itaire).

Affiches-2018-06-08-220131_1 Lire la suite

De Ende Gelände aux actions de masse de désobéissance civile pour le climat, en route pour CODE ROOD cet été!

Du 24 au 31 août 2018, en route pour CODE ROOD !

Nos ami.e.s néerlandais de CODE ROOD organisent un camp climat et une action de désobéissance civile de masse contre les champs d’extraction gazières de Groningen fin août, rejoignons-les !

La région de Groningen est marquée par l’extraction gazière, ses habitant.e.s subissent quotidiennement les nuisances des forages. De multiples micro-tremblements de terre fragilisent les bâtiments et les maisons, chaque année l’industrie gazière exproprie de nombreux terrains et continue de polluer massivement.

Depuis quelques années la lutte grandit dans la région de Groningen, la population se mobilise et exige la fin des forages. Et l’année 2018 est cruciale puisque le gouvernement annoncera en novembre s’il décide ou non la fin de l’extraction gazière aux Pays-Bas.

Lire la suite

Obtenons la relaxe de Nicole Briend le jeudi 7 juin 2018 à Carpentras !

Le 6 février dernier, 1000 personnes sont venues à Carpentras pour la soutenir, mais son procès a été reporté au jeudi 7 juin, dans un mois jour pour jour.

Pour obtenir sa relaxe, nous devons être présent.e.s à ses côtés, nombreux et déterminés. Cette militante d’Attac est poursuivie pour avoir participé à une action symbolique de réquisition de chaises visant à dénoncer l’évasion fiscale orchestrée par la plus grande banque européenne, BNP Paribas.

L’évasion fiscale crée un manque à gagner pour l’État et les services publics, faisant 67 millions de victimes en France. Et pourtant, pendant que BNP Paribas poursuit ses pratiques d’évasion fiscale à grande échelle, c’est Nicole Briend que l’État poursuit.

Lire la suite

Soutien à Rémi Filliau, en procès suite à une action chez En Marche pour l’interdiction des armes nucléaires!

Comme vous le savez sans doute, notre camarade Rémi Filliau est poursuivi par la Justice suite à une action en clown au siège d’En Marche. Il s’agissait d’interpeller Emmanuel Macron quant à la non-signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires, signé par 122 pays le 7 juillet dernier. L’ICAN (Campagne internationale pour l’interdiction des armes nucléaires) a depuis reçu le Prix Nobel de la Paix. Plusieurs initiatives s’organisent en soutien à Rémi et pour rappeler notre souhait d’un monde débarrassé des armes nucléaires.

Lire la suite