Thématique: ACTIVISME

Ende Gelände : les inscriptions sont ouvertes!

Ende Gelände revient ! Comme en août dernier, la grande action mondiale de désobéissance civile de masse pour le Climat aura lieu en Allemagne, près de Bonn, du 3 au  5 novembre, à la veille du sommet climatique COP23.

Plusieurs milliers d’activistes venu.e.s de toute l’Europe vont donc bloquer l’infrastructure d’une mine de charbon à ciel ouvert pour protester contre l’industrie fossile. Pour en savoir plus

Le groupe local Ende Gelande Paris organise un trajet collectif en bus depuis Paris à un tarif de 30 euros aller-retour :  
DÉPART : vendredi 3 novembre à 8h du matin
RETOUR : lundi 6 novembre matin (arrivée en début d’après midi à Paris)

 Vous pouvez dès maintenant réserver vos places. 

Faites vite, le nombre de places est limité! Des hébergements au chaud sur place sont prévus.

www.desobeir.net

Apéro désobéissant, le 19 octobre à Paris

Apéro pour discuter de Désobéissance civile, et pour envisager de prochaines actions pour la Justice sociale, la sauvegarde de la planète, le Droit des animaux, la Paix dans le monde… Bref pour le bien-commun en général. Nous parlerons non-violence, repression, procès en cours, prochaines actions en France et au-delà.

Rendez-vous le jeudi 19 octobre à 19h au bar « Au Train de vie », 1 Rue des Deux Gares (métro gare du Nord). Événement Facebook où inviter ses amis. 

Chacun(e) est invité(e) à venir avec ses idées et à les partager! 

www.desobeir.net

Des militants animalistes bloquent un accès du Sommet de l’élevage à Clermont-Ferrand

Une soixantaine de militants de l’association Earth Resistance a bloqué, vendredi 6 octobre à Clermont-Ferrand, un accès du Sommet de l’élevage, pendant presque 2 heures. L’occasion de dénoncer les impacts sanitaires et environnementaux de la consommation de viande, ainsi que les conditions d’élevage déplorables, et l’horreur que représente les conditions d’abattage des animaux.  Les militant(e)s demandaient simplement l’organisation d’un « Sommet de la transition », ce qui n’a pas été entendu par le Président du sommet Jacques Chazalet.
Lire la suite

Nouveau procès du collectif des déboulonneurs, à Paris

Ayant été condamné en 2012, un membre du collectif avait été convoqué à la police à l’été 2015 pour prélèvement d’ADN. Refusant de donner son ADN, il avait eu à choisir entre une garde à vue et un procès, il avait choisi le procès. Puis plus rien. Convoqué le 31 août 2017 au commissariat pour s’expliquer sur ce refus, il l’a renouvelé. Il passera en procès le vendredi 6 octobre 2017 à 13h30 au TGI de Paris.

Pour faire face aux frais de justice engagés pour ce procès, le Collectif des déboulonneurs de Paris lance un appel à dons auprès de ses sympathisants.

Lire la suite

En soutien à Rémi, nous collerons des autocollants contre l’arme nucléaire le 9 décembre

Le samedi 9 décembre, nous collerons des autocollants « abolition des armes nucléaires » sur les locaux du parti « En Marche » à Paris et dans toute la France, en solidarité avec Rémi Filliau, militant poursuivi pour une action non-violente en clown au siège du parti d’Emmanuel Macron, à l’occasion de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki (le 8 août 2017).

Nous nous donnons rendez-vous le samedi 9 décembre à 14h devant le siège d’En Marche, au 63 rue Saint-Anne à Paris (métro Quatre Septembre). Événement Facebook.

Si vous souhaitez organiser une action de collage d’autocollants dans votre ville, nous pourrons vous envoyer des autocollants. Nous publierons ensuite les photos des actions afin de donner envie à un maximum de personnes de rejoindre le mouvement pour l’abolition des armes nucléaires ! Contact pour recevoir les autocollants: remi@desobeir.net 

Lire la suite

Soutien à Rémi Filliau, victime de répression due à son engagement en faveur d’un Traité d’Interdiction des armes nucléaires avec l’ICAN (Prix Nobel de la Paix 2017)

Rémi Filliau se retrouve poursuivi par la police pour « rébellion » après une action non violente menée en Clown au siège des Républicains en Marche. Il s’agissait de demander la signature par la France du Traité d’interdiction des armes nucléaires. Ce traité est porté par l’ICAN (Campagne Internationale pour l’interdiction des armes nucléaires), organisation qui a obtenu le dernier Prix Nobel de la Paix en 2017! 

Rémi Filliau, dont l’action chez En Marche s’inscrivait dans la campagne de l’ICAN, risque la prison et une lourde amende…

Cliquer ici pour le soutenir.

Lire la suite

Soutien à Rémi, convoqué au commissariat pour une action contre Macron

Le 17 août 2017 – Le 8 août dernier, à l’occasion de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, des militants antinucléaires et des clowns s’invitèrent au siège d’En Marche à Paris, pour interpeller le Président de la République quant à la non-signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires, signé par 122 Etats en juillet. Le Président Macron refuse d’engager la France sur la voie du désarmement nucléaire, sa responsabilité est historique !

Suite à cette action non-violente et humoristique, sa majesté Macron s’est employé à faire convoquer par la police un militant participant à l’action… La police a même été jusqu’à téléphoner aux parents du militant pour être certain que celui-ci n’était pas parti en vacances!

Rémi est donc convoqué au commissariat du 13ème arrondissement de Paris le jeudi 7 septembre à 14h.
Un rassemblement pacifique et non-violent, en hommage aux victimes du nucléaire, est organisé devant le commissariat à 13h30 le 7 septembre à l’adresse suivante: 144 boulevard de l’hôpital, 75013 Paris (Métro Place d’Italie).

Le communiqué des « clowns en marche arrière ».

Pour aider Rémi à payer ses frais d’avocat.

Cette action eu lieu à l’occasion du jeûne-action contre l’arme nucléaire, organisé comme chaque année par le collectif « Armes nucléaires stop » et soutenu par le Réseau Sortir du nucléaire, le Mouvement de la Paix, le collectif des Désobéissants, le Mouvement pour une Alternative Non-violente et la Maison de vigilance.

Contact: Rémi 06 30 13 35 30