Thématique: LIBERTÉS

Procès d’Ambre et Franck, gilets jaunes (Paris)

2 Gilets Jaunes passeront en jugement ce jeudi 9 mai à Paris, accusés d’avoir « soustrait frauduleusement des objets de la brasserie Le Fouquet’s ».

Ils ont pu prouver qu’ils n’étaient en rien responsables du saccage du restaurant, et que les couverts leur ont été donnés par un vigile… Ils restent malgré tout poursuivis et risquent une lourde condamnation.
Ils ont besoin de soutien!

Un rassemblement non-violent de soutien est organisé à 13h ce jeudi 9 mai devant le tribunal, au 18 rue des Batignoles à Paris (métro place de Clichy)

Un appel à dons à été lancé.

Le témoignage d’Ambre et Franck.

Gardés à vue pour un jeu de mots : le retour du crime de lèse-majesté ?

Macron-pete-un-cable

L’objet du crime.

Une bonne nuit en cellule pour trois antipubs pacifistes ce dimanche 11 novembre, 100 ans après l’armistice de 14-18.  Ce 11 novembre au soir donc, des militants anti-publicitaires décident de se réapproprier gentiment l’espace public en posant quelques affiches contre la guerre. Un sujet toujours d’actualité, la France accueillant le même jour une brochette de chefs d’état dans une mascarade fort peu pacifiste.  Des affiches artisanales et caricaturales sur le thème des ventes d’armes, du refus de la guerre ou des derniers faits d’armes de notre cher Président, viennent avantageusement remplacer les publicités, Boulevard du Montparnasse, à Paris. Lire la suite

URGENT : Libérez Xavier et Alexandre, lanceurs d’alerte arrêtés suite à une «perquisition fiscale» chez Auchan

Mise à jour mardi 20 novembre à 11h : Xavier et Alexandre viennent d’être libérés après 24 heures de garde à vue. Merci à tous ceux et celles qui les ont soutenus !
Un appel à dons à été lancé pour payer les frais de Justice d’un futur procès.
Mise à jour lundi 19 novembre à 22h : Xavier et Alexandre sont toujours en garde à vue, cette nuit. Continuez d’appeler et rejoignez le rassemblement devant le commissariat d’Aubervilliers dès 9h00.

Xavier Renou et Alexandre Scheuer ont été placés en garde à vue ce matin lundi 19 novembre, suite à une action des jeunes de la France insoumise et des Désobéissants, chez Auchan le 27 octobre dernier.

Lire la suite

Libérez Rodolphe le pacifiste!

actionLe 15 juin à 20h – Rodolphe André est toujours en garde à vue au commissariat de Villepinte suite à une action non-violente d’interposition destinée à stopper le commerce des armes au salon de l’armement Eurosatory. Quelques contrats d’armement avec quelques dictatures réprimant leurs peuples ont-ils été ajournés suite à cette action ? On reproche à Rodolphe la possession d’un fumigène, paraît-il… il est vrai que c’est plus dangereux que les armes de guerre vendues au salon ! Appelons massivement le commissariat de Villepinte pour demander la libération de Rodolphe : 01 49 63 46 10 (nos 5 autres camarades ont été relâchés suite à la mobilisation).

Lire la suite

Obtenons la relaxe de Nicole Briend le jeudi 7 juin 2018 à Carpentras !

Le 6 février dernier, 1000 personnes sont venues à Carpentras pour la soutenir, mais son procès a été reporté au jeudi 7 juin, dans un mois jour pour jour.

Pour obtenir sa relaxe, nous devons être présent.e.s à ses côtés, nombreux et déterminés. Cette militante d’Attac est poursuivie pour avoir participé à une action symbolique de réquisition de chaises visant à dénoncer l’évasion fiscale orchestrée par la plus grande banque européenne, BNP Paribas.

L’évasion fiscale crée un manque à gagner pour l’État et les services publics, faisant 67 millions de victimes en France. Et pourtant, pendant que BNP Paribas poursuit ses pratiques d’évasion fiscale à grande échelle, c’est Nicole Briend que l’État poursuit.

Lire la suite

Soutien à Rémi Filliau, en procès suite à une action chez En Marche pour l’interdiction des armes nucléaires!

Comme vous le savez sans doute, notre camarade Rémi Filliau est poursuivi par la Justice suite à une action en clown au siège d’En Marche. Il s’agissait d’interpeller Emmanuel Macron quant à la non-signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires, signé par 122 pays le 7 juillet dernier. L’ICAN (Campagne internationale pour l’interdiction des armes nucléaires) a depuis reçu le Prix Nobel de la Paix. Plusieurs initiatives s’organisent en soutien à Rémi et pour rappeler notre souhait d’un monde débarrassé des armes nucléaires.

Lire la suite

Soutien à Rémi Filliau, victime de répression due à son engagement en faveur d’un Traité d’Interdiction des armes nucléaires avec l’ICAN (Prix Nobel de la Paix 2017)

Rémi Filliau se retrouve poursuivi par la police pour « rébellion » après une action non violente menée en Clown au siège des Républicains en Marche. Il s’agissait de demander la signature par la France du Traité d’interdiction des armes nucléaires. Ce traité est porté par l’ICAN (Campagne Internationale pour l’interdiction des armes nucléaires), organisation qui a obtenu le dernier Prix Nobel de la Paix en 2017! 

Rémi Filliau, dont l’action chez En Marche s’inscrivait dans la campagne de l’ICAN, risque la prison et une lourde amende…

Cliquer ici pour le soutenir.

Lire la suite

Lettre en solidarité à Rémi

Lettre à envoyer au Président de la 28ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris, en soutien à Rémi Filliau qui sera jugé le 15 juin suite à une action non-violente en clown au siège d’En Marche.
Il s’agissait d’interpeller le Président Macron sur la non-signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires.
En savoir plus. 

Ne pas oublier de compléter cette lettre avec la ville d’envoi, la date, votre nom, adresse et signature.

Merci pour votre soutien!

L’équipe des Désobéissants

www.desobeir.net
Lire la suite

Audition de Xavier Renou suite à son action chez Lidl, pour faire respecter la réglementation sur l’étiquetage des produits issus des colonies israéliennes

Xavier Renou, membre fondateur du collectif des Désobéissants et ancien candidat de la France Insoumise aux législatives dans la Val d’Oise, était convoqué au commissariat de Bobigny le 2 mai.

Le militant engagé de longue date dans divers combats pour les droits de l’Homme, avait dénoncé une infraction à la législation sur l’étiquetage des produits issus des colonies israéliennes, dans un magasin de l’enseigne Lidl, en région parisienne. En vertu du règlement n°1169/2011 du 25 octobre 2011 (Journal Officiel du 24 novembre 2016), il avait fait retirer les produits israéliens du rayon des fruits et légumes, comme on le voit sur la vidéo tournée ce jour-là. C’était en janvier dernier.

Il s’agissait d’une vaine et habituelle tentative de criminaliser la démarche non violente et de solidarité des partisans du boycott des produits israéliens. Cette convocation de Xavier Renou eu pour effet de remobiliser les militants solidaires avec la Palestine, puisqu’une action du même type eu lieu quelques jours plus tard dans un Carrefour de la région parisienne.
Lire la suite