Author Archives: Clément

Le site de Monsanto de Trèbes une nouvelle fois occupé par les Faucheurs Volontaires

Le 17 janvier 2014 une centaine de militants anti-OGM se sont introduits sur le site de Monsanto. Leur objectif : obtenir du gouvernement une information immédiate sur son engagement d’interdire la culture du Maïs Mon 810 après que le Conseil d’Etat ait décidé d’invalider le moratoire en interdisant la culture.

Lire la suite sur tvbruits.org

Que de belles affiches !

La nuit du 5 février 2014 des activistes ont agi par groupes dans le métro parisien. Ils ont remplacé près de 200 affiches publicitaires. Ces contre-affiches peuvent rester en place 5 minutes, 1 jour, parfois 3 semaines. Ce groupe informel existe depuis plus de 10 ans et ne porte pas de nom.
Film de Camille Robert / Photos : Robert K. Johnson et Silenc-e / Musique : The Ananas « Docteur » et Smackos « The Red Bear Shall Never Rise ».

1000 vaches : Talon d’Achille trouvé

On vous avait prévenu que ça aller chauffer en Janvier !

Dix-neuf rassemblements dans toute la France lors de la semaine d’ouverture de la Loi d’Avenir Agricole et Forestière à l’Assemblée Nationale, occupation du chantier illégal de la ferme-usine des 1000 vaches le 16 janvier avec 60 paysans enchainés aux poteaux du bâtiment principal… Après des mois de déclarations hostiles concernant ce projet, le gouvernement va devoir passer aux actes. En effet, les bâtiments actuellement sortis de terre ne sont absolument pas conformes au permis de construire délivré à Michel Ramery…

La Confédération paysanne a arraché deux RDV de taille pour transformer l’essai. Accompagné de Michel Kfoury, président de Novissen et de Maître Grégoire Frison leur avocat, Laurent Pinatel rencontrera le cabinet de Cécile Duflot (Ministre de l’Aménagement du territoire) et Philippe Martin (Ministre de l’Environnement). Et si cela ne suffit pas, ce sera devant un tribunal que nous arrêterons les 1000 vaches. Novissen et la Confédération paysanne vont déposer un référé contre le permis de construire pour suspendre au plus vite les travaux.

Relaxe pour les trois militants anti-THT ayant refusé le fichage

Action contre la ligne THT (Très Haute Tension)

Action contre la ligne THT (Très Haute Tension)

23 janvier 2014 – Trois militants opposés à la ligne THT se sont retrouvés devant le tribunal de Laval pour avoir refusé lors d’une audition pour de simples soupçons, leurs inscriptions au FNAEG (fichier national automatisé des empreintes génétiques) ainsi que leurs relevés anthropométriques (empreintes digitales et photos). Ils se sont vus relaxés sans autres précisions par ce même tribunal.

Lire la suite

Ceci n’est pas un camping.

C'est quatre tonnes et demi de savoir-faire.

C’est quatre tonnes et demi de savoir-faire.

Suite aux annonces sur le démarrage possible des chantiers du projet d’aéroport de Notre dame des landes, une floppée d’articles reprenant peu ou prou les même formulations copiés-collées sont parues dans la presse. L’une d’elle nous a particulièrement frappé. Dans ce contexte où une nouvelle vague d’expulsion et une destruction définitive de la zone menacent de nouveau, on peut en effet lire un peu partout que : « 200 altermondialistes campent toujours sur la ZAD ». Le chiffre peut paraitre approximatif. Le qualificatif d’ »altermondialistes » n’est par ailleurs certainement pas celui dans lequel s’enfermeraient ceux et celles qui ont fait le choix de défendre la zad coûte que coûte et de lutter contre l’aéroport et son monde. Mais qu’importe ! Nous retiendrons surtout cette fois la mauvaise blague consistant à décrire ce qui se vit ici comme un « camping ». Elle a pour conséquence nauséabonde de minimiser fortement la portée de ce qui pourrait être détruit si César revenait avec ses troupes sur la zone. Il est permis de se demander si les auteurs de ces dépêches cherchent à dessein à imposer une caricature utra-réductrice du mouvement d’occupation, ou encore si ils se contentent de recopier la terminologie Préfectorale et n’ont juste même pas pris la peine de se rendre sur le terrain pour observer la réalité de leurs propres yeux.

La suite sur le site de la ZAD.

Action pour la paix, chez Sagem/Safran

Les Désobéissants demandent des comptes à Safran / Sagem

Les Désobéissants demandent des comptes à Safran / Sagem

16 décembre 2013 – Le collectif STOP-ARMES et les Désobéissants ont fait irruption dans les bureaux du groupe Safran/Sagem à Boulogne-Billancourt pour obtenir des réponses sur la destination des systèmes d’armes conçus en France. Les activistes dénoncent le business des armes françaises à destination de nombreuses dictatures à travers le monde: Arabie Saoudite, Russie, divers pays africains, etc…

Lire la suite

Trois jours d’actions directes non violentes contre les gaz de schiste en Grande-Bretagne

Désobéissance civile contre les gaz de schiste

Désobéissance civile contre les gaz de schiste

Du 16 au 21 août 2013, à Balcombe dans le sud de l’Angleterre, plus d’un demi-millier d’activistes environnementaux se sont réunis pour protester contre les forages de gaz de schiste. La controverse sur le gaz de schiste au Royaume-Uni n’a cessé de se développer tout au long de l’été, se cristallisant sur le village de Balcombe, où la compagnie Cuadrilla a été autorisée début juillet à forer son puits d’extraction.

Lire la suite

Les Vingt-Sept appelés à ouvrir leurs fichiers ADN

Union européenne – Coopération policière
Le Monde – Mardi 16 janvier 2007 – Thomas Ferenczi
Pour leur première réunion sous présidence allemande, lundi 15 janvier à Dresde, les ministres européens de l’intérieur ont choisi de donner un coup d’accélérateur à la coopération policière entre les Vingt-Sept. Ils sont parvenus à un  » très large accord « , selon le ministre allemand, Wolf-gang Schäuble, sur l’accès de chacun des Etats membres aux fichiers d’analyses ADN et d’empreintes digitales des autres.
Cette disposition a déjà été adoptée par sept Etats membres – Allemagne, Autriche, Espagne, France et les trois pays du Benelux – lorsqu’ils ont signé, en 2005, le traité de Prüm, auquel quatre autres (la Finlande, l’Italie, la Pologne, la Slovénie) ont annoncé leur intention d’adhérer. Les Vingt-Sept ont décidé d’aller plus loin en transposant ce traité dans la législation européenne.

Lire la suite