Thématique: PACIFISME

« Coller des autocollants est violent »… D’après le procureur.

Lundi 7 novembre 2016 : Communiqué de presse des Désobéissants.

 

Des militants souhaitaient interpeller les candidats aux élections présidentielles sur le sujet de l’arme nucléaire, à l’occasion de la commémoration d’Hiroshima et Nagasaki. Ils passaient au tribunal ce jour pour quelques autocollants et une inscription à la craie effaçable : Le procureur demande 1000€ et considère que « coller des autocollants c’est violent » !


Faire un don en soutien aux frais du procès.
Lire la suite

Le procès des autocollants, lundi 7 novembre

Vendredi 4 novembre 2016 : Communiqué de presse commun du Réseau « Sortir du nucléaire », du MAN, d’Armes nucléaire STOP, des Désobéissants, de l’Observatoire des armements.

 

Deux militants en procès pour avoir manifesté pacifiquement contre l’arme nucléaire !

 

Le 7 novembre prochain, deux militants contre l’arme nucléaire passeront en procès à Paris pour avoir participé à une action non-violente devant le siège des Républicains.

Faire un don en soutien au procès.

Lire la suite

Soutien aux colleurs d’autocollants

Comme vous le savez sans doute, 2 militant(e)s sont poursuivis suite à une plainte des Républicains pour avoir collé des autocollants et apposé un message à la craie pour demander l’abolition des armes nucléaires, à l’occasion de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.

Nous nous retrouverons à 8h30 le matin du 7 novembre devant le Tribunal pour soutenir les militant(e)s incriminés.
Adresse:  4 Boulevard du Palais, 75001 Paris (Métro Cité)

L’audience est publique et aura lieu au sein de la 29ème chambre du TGI (Tribunal de Grande Instance).

En savoir plus sur ce procès.

NOUS N’AVONS PAS PEUR, NOUS ALLONS CONTINUER A COLLER DES AUTOCOLLANTS: RDV LE 5 NOVEMBRE.
Lire la suite

Contre l’arme nucléaire, nous collerons des autocollants à Paris le 5/11

20 octobre 2016 - Le 5 novembre, nous collerons des autocollants « abolition des armes nucléaires » sur la vitre des « Républicains » à Paris, en solidarité avec Sophie et Rémi, militant(e)s poursuivi(e)s pour avoir apposé des autocollants et écrit un message à la craie contre l’arme nucléaire sur la vitre du siège du parti politique, à l’occasion de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki (le 6 août 2016).

Nous nous donnons rendez-vous le samedi 5 novembre à 14h devant le siège des Républicains, au 238 rue de Vaugirard à Paris (métro Vaugirard). Événement Facebook. Lire la suite

La Turquie demande 2500€ à Xavier Renou, suite à une action pour la Paix

Notre camarade Xavier Renou était convoqué le 13 octobre 2016 à la barre du tribunal de police à Paris pour « dégradation légères », suite à une action non-violente et symbolique visant à dénoncer la répression du régime de Erdogan vis à vis de la population kurde en Turquie. L’avocat représentant le régime turc a  demandé plus de 2500€ de dommages et intérêts… Le prix pour faire taire la Paix sans doute ? ! Le jugement sera rendu le 3 novembre. 

Faire un don en soutien.

Lire la suite

5 novembre: action nationale de collage d’autocollants contre l’arme nucléaire

Le 19 septembre 2016 – En soutien à Sophie et Rémi, militants des Désobéissants poursuivis pour avoir apposé des autocollants contre l’arme nucléaire et écrit un message à la craie sur la vitre du siège des Républicains à Paris, une action nationale est prévue en 2 étapes. Lire la suite

Procès de Xavier Renou contre l’Etat turc

Le 17 septembre 2016 – Notre camarade Xavier Renou est convoqué le 22 septembre prochain à la barre du tribunal de police à Paris pour « dégradation légères », suite à une action non-violente et symbolique visant à dénoncer la répression du régime de Erdogan vis à vis de la population kurde en Turquie. Il risque une forte amende et jusqu’à 1 an de prison. Lire la suite

Des policiers et civils déposent plainte contre Cazeneuve et Valls

Le 15 septembre 2016 – Ce matin, avant la manifestation contre la loi travail entre la Bastille et la République, un groupe de civils et de policiers s’est rendu à la Cour de justice de la République afin de déposer plainte contre Manuel Valls, Premier ministre, et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, en s’appuyant sur l’article 68-2 de la Constitution : « Toute personne qui se prétend lésée par un crime ou un délit commis par un membre du gouvernement dans l’exercice de ses fonctions peut porter plainte auprès d’une commission des requêtes. »
Lire la suite

Soutien au procès des 2 militants contre l’arme nucléaire, poursuivis par les Républicains

Le 6 août 2016, à l’occasion de la commémoration du 71ème anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, 2 militants ont apposé quelques autocollants antinucléaires sur la vitre du parti politique les Républicains, et inscrit à la craie le message  » non à l’arme nucléaire, qui nous coûte 4 milliards d’euros par an » afin de dénoncer la responsabilité historique de ce parti concernant le développement des armes nucléaires françaises.

Ces 2 militants ont fait 24h de garde à vue, poursuivis pour « dégradation grave en réunion » et sont convoqués au tribunal le 7 novembre à Paris (Tribunal de Grande Instance, à 9h) pour répondre de leurs actes hautement répréhensibles! Ils ont besoin de soutien et notamment de dons pour les aider à payer leurs frais d’avocat. Ils encourent en théorie jusqu’à 2 ans de prison et 30 000€ d’amende.

Nous nous retrouverons à 8h30 le matin du 7 novembre devant le Tribunal pour soutenir les militant(e)s incriminés.
Adresse:  4 Boulevard du Palais, 75001 Paris (Métro Cité)

L’audience est publique et aura lieu au sein de la 29ème chambre du TGI (Tribunal de Grande Instance).

Faire un don pour les frais du procès

Les militants poursuivis rappellent que tous les candidats des Républicains pour l’élection présidentielle de 2017 se sont déclarés favorables à l’arme nucléaire et à la poursuite de sa modernisation (en contradiction avec le Traité de non-prolifération, signé par la France). Les économies réalisées par l’abandon de l’arme nucléaire pourraient être réinvesties dans la lutte contre le terrorisme, et notamment sa prévention (éducation, aide aux quartiers défavorisés, etc).

Lire la suite