Thématique: NUCLÉAIRE

Camp pour la paix à Faslane, en Ecosse : la base nucléaire bloquée peu après le référendum

Le 22 septembre, quatre jours après un référendum historique en Ecosse, des activistes ont partiellement bloqué la porte nord de la base navale de Faslane, qui abrite le système d’armes nucléaires britanniques Trident, envoyant un message fort que le désir de l’Ecosse de se débarrasser des armes nucléaires doit être respecté.

A lire (en anglais)

Intrusion dans la centrale de Fessenheim : 55 militants de Greenpeace condamnés

Le tribunal correctionnel de Colmar a condamné, jeudi 4 septembre, cinquante-cinq militants de Greenpeace à des peines de deux mois de prison avec sursis pour une spectaculaire intrusion en mars dans la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), la doyenne des dix-neuf centrales françaises. Le tribunal les a jugés coupables de violation de domicile, mais les a relaxés pour les dégradations constatées sur les lieux.

Lire la suite (Le Monde du 4 septembre 2014)

Les Indignés de l’arme nucléaire campent devant le ministère de la Défense

Les Indignés de l'arme nucléaire

Les Indignés de l’arme nucléaire

Le 6 août 2014 -  A l’occasion de la commémoration du bombardement d’Hiroshima, 30 militants des indignés de l’arme nucléaire ont investi l’entrée du ministère de la défense à Paris avec des tentes, afin de dénoncer la possession par la France de plusieurs centaines de têtes nucléaires.

 

 

Lire la suite

Relaxe pour les trois militants anti-THT ayant refusé le fichage

Action contre la ligne THT (Très Haute Tension)

Action contre la ligne THT (Très Haute Tension)

23 janvier 2014 – Trois militants opposés à la ligne THT se sont retrouvés devant le tribunal de Laval pour avoir refusé lors d’une audition pour de simples soupçons, leurs inscriptions au FNAEG (fichier national automatisé des empreintes génétiques) ainsi que leurs relevés anthropométriques (empreintes digitales et photos). Ils se sont vus relaxés sans autres précisions par ce même tribunal.

Lire la suite

Faslane : record battu

Des manifestants enchaînés sur la route pendant les conférences

Des manifestants enchaînés sur la route pendant les conférences

Indymedia Grande Bretagne - La journée de protestation d’hier a vu des universitaires tenir une conférence sur leur recherche au sujet des armes nucléaires, qui commença sur le trottoir mais se déplaça sur la route. Accablée par la supériorité numérique, avec plus de 30 étudiants et approximativement 50 universitaires, la police n’avait pas d’autre choix que de laisser les manifestants bloquer l’entrée principale de la base nucléaire. Lorsque il a été clair que la police n’était pas en position de dégager la route rapidement, et à cause du froid et des fortes pluies, les manifestants ont planté des tentes, installé une table pour le thé avec un réchaud à gaz, amené un braséro et allumé un feu sur la route principale. Après 5 heures, la police de Strathclyde réussit à mobiliser suffisamment d’agents et tout du long, avec approximativement 20 officiers de police, a passé une heure supplémentaire à dégager la route.
Les manifestants ont réussi a garder la porte bloquée pour précisément 6 heures et 5 mn, c’est à dire 365 minutes, un record clairement significatif pour le projet Faslane 365. Au total, 60 universitaires et 18 étudiants ont été arrêtés.

Lire la suite