Les Indignés de l’arme nucléaire campent devant le ministère de la Défense

Les Indignés de l'arme nucléaire

Les Indignés de l’arme nucléaire

Le 6 août 2014 -  A l’occasion de la commémoration du bombardement d’Hiroshima, 30 militants des indignés de l’arme nucléaire ont investi l’entrée du ministère de la défense à Paris avec des tentes, afin de dénoncer la possession par la France de plusieurs centaines de têtes nucléaires.

 

 

Cette action eu lieu dans le cadre de la semaine de jeûne-action du 6 au 9 août, en souvenir des victimes des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, et de toutes les victimes des 2000 essais nucléaires dans le monde depuis 1945. Les militants ont une pensée particulière pour les victimes civiles et militaires des essais nucléaires français en Algérie et en Polynésie. A ce jour, aucun gouvernement de droite ou de gauche ne s’est excusé pour les victimes civiles des essais nucléaires. Les habitants des zones contaminées par la folie nucléaire française attendent d’être reconnus comme victimes et indemnisés.


« Depuis 69 ans, l’Humanité est confrontée au danger permanent de l’utilisation de l’arme nucléaire. La guerre froide terminée, celle-ci n’a plus de raison d’être. La France de François Hollande encourage la prolifération nucléaire en modernisant ses armes, en contradiction avec le Traité de Non-prolifération. Avec le missile M51, la France se vante de pouvoir détruire Pékin ! La bombe coute un budget colossale à notre pays chaque année, plus de 6 milliard d’euros. Le temps de la Désobéissance civile est venue face à la folie et l’irresponsabilité de nos dirigeants. La Démocratie étant confisquée en matière de nucléaire, nous envisageons de camper devant l’Élysée l’année prochaine! », déclare Rémi Filliau du collectif des « Indignés de l’arme nucléaire ».

 

Les Indignés de l’arme nucléaire
indignes.armesnucleaires@gmail.com

Pour soutenir les militants, et les aider à payer les frais de cette action, les dons sont à envoyer à l’ordre de « Les Désobéissants » à Les Désobéissants – Maison des initiatives et de la citoyenneté (M.I.C), 1 bis rue Méchin, 93450 L’ILE-SAINT-DENIS.

Facebooktwittermail