Faslane : record battu

Des manifestants enchaînés sur la route pendant les conférences

Des manifestants enchaînés sur la route pendant les conférences

Indymedia Grande Bretagne - La journée de protestation d’hier a vu des universitaires tenir une conférence sur leur recherche au sujet des armes nucléaires, qui commença sur le trottoir mais se déplaça sur la route. Accablée par la supériorité numérique, avec plus de 30 étudiants et approximativement 50 universitaires, la police n’avait pas d’autre choix que de laisser les manifestants bloquer l’entrée principale de la base nucléaire. Lorsque il a été clair que la police n’était pas en position de dégager la route rapidement, et à cause du froid et des fortes pluies, les manifestants ont planté des tentes, installé une table pour le thé avec un réchaud à gaz, amené un braséro et allumé un feu sur la route principale. Après 5 heures, la police de Strathclyde réussit à mobiliser suffisamment d’agents et tout du long, avec approximativement 20 officiers de police, a passé une heure supplémentaire à dégager la route.
Les manifestants ont réussi a garder la porte bloquée pour précisément 6 heures et 5 mn, c’est à dire 365 minutes, un record clairement significatif pour le projet Faslane 365. Au total, 60 universitaires et 18 étudiants ont été arrêtés.

Aujourd’hui des élus du Royaume-Uni et d’Europe participent à Faslane pour protester une nouvelle fois contre les armes nucléaires. Des politiciens travaillistes, verts, etc, se sont rassemblés à 10 heures pour s’ajouter à la foule grandissante des manifestants contre les armes nucléaires. Krista van Velzen, parlementaire Hollandaise, conseille à la police de rejoindre les manifestants et de soutenir les lois internationales en arrêtant ceux qui travaillent sur les Tridents plutot que ceux qui les bloquent. Elle leur rappelle les officiers de police allemands qui ont récemment bloqué des trains transportant des déchets nucléaires. Rosi Kane souligne l’hypocrisie du gouvernement anglais qui met la pression sur d’autres pays, en matière d’armes nucléaires, et se prépare maintenant à remplacer les sous-marins Trident pour un cout possible de 76 milliards de Livres.

Après les discours, 7 élus et 2 manifestants bougent au milieu de la route et bloquent le trafic. C’étaient Krista van Velzen (Dutch MP, Socialist Party), Carlyn Leckie, Rosie Kane, Frances Curran (MSP’s for the SSP), Leanne Wood (AM, Plaid Cymru), Jill Evans (MEP, Plaid Cymru) and Carolyn Lucas (MEP, Green). Les deux manifestants étaient Brian Quail and Harry McEachan. Ils ont été amenés au poste de police de Clydebank et Climberton et relâchés plus tard sans poursuites. Ces deux derniers jours portent le total des arrestations à Faslane depuis le début de Faslane 365 à 473, pour 61 jours de présence.

Facebooktwittermail