PROCES D’UN MILITANT DU COLLECTIF « JUSTICE POUR LES KURDES »

Notre camarade Xavier Renou est convoqué le 9 juin prochain (demain jeudi) à la barre du tribunal de police à Paris pour « dégradations légères », suite à une action non-violente et symbolique visant à dénoncer la répression du régime de Erdogan vis à vis de la population kurde en Turquie.

Le 1er avril 2016 une dizaine de militants du collectif « Justice pour les Kurdes » avaient symboliquement ensanglanté l’Office de tourisme de Turquie à Paris sur les Champs Elysées avec de la peinture rouge. A l’issue de cette action non-violente, Xavier Renou fut placé en garde à vue le 11 avril dernier, puis libéré rapidement grâce à une importante mobilisation.
Il est toutefois poursuivi et convoqué au tribunal de police sis 11 rue de Cambrai, immeuble le Brebant dans le 19ème arrondissement de Paris le jeudi 9 juin à 13h30 (métro corentin caribou).
Alors même que nous parviennent quotidiennement les témoignages des exactions commises par l’armée turque à l’est du pays et des violations des droits de l’homme dans toute la Turquie, les autorités françaises font le choix d’attaquer une contestation non violente.
Mais ce ne sera pas suffisant pour nous décourager. Nous continuerons nos actions non violentes visant au boycott du tourisme en Turquie.
Donc rendez-vous demain, jeudi 9 juin à 13h, devant le tribunal pour soutenir Xavier et les militant(e)s oeuvrant pour la paix, la justice, et la solidarité entre les peuples.Encore une fois, au lieu de s’attaquer aux intérêts turcs en France pour exiger le respect des Droits de l’Homme dans ce pays, les autorités de notre pays répriment ceux qui montrent du doigt les violations de ces droits.
« La répression dont nous sommes victimes aujourd’hui, pour une une action non-violente visant à dénoncer les crimes du régime d’Erdogan,  nous conforte dans l’idée que le gouvernement français travaille main dans la main avec le gouvernement turc pour faire taire toute contestation. De toute façon, nous sommes bien déterminés à poursuivre nos actions non-violentes contre les intérêts turcs en général et le tourisme en Turquie en particulier, tant que les droits de l’Homme ne seront pas respectés dans ce pays, et notamment à l’encontre des populations de culture kurde de l’Est du pays. Les procès ne nous empêcheront pas de continuer à appeler au boycott du tourisme en Turquie ! », déclare Xavier Renou, du collectif Les Désobéissants et «  Justice pour les Kurdes ».

Pacifiquement,
Les Désobéissants. 
Justice pour les kurdes. 
Contacts :
Xavier : 06 64 18 34 21/ xavier@desobeir.net
Facebooktwittermail