Die-in devant le ministère de la défense

Une commémoration très inhabituelle : devant le Ministère de la défense un die-in (bref, une jonchée) pendant une heure a rappelé la première explosion de bombe nucléaire sur l’atoll de Moruroa fait par la France le 2 juillet 1966. Ainsi la France a fait 193 explosions nucléaires sur cette bande de terre de 15 km de long dont 46 essais atmosphériques.

7000 Polynésiens en sont morts depuis du fait de maladies radio-induites.

Ce die-in a rassemblé les organisations d’ICAN (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires), une trentaine de militants ont ainsi occupé l’espace sur une carte géante de l’océan Pacifique où était dessiné l’atoll. Le tract distribué au personnel dénonçait l’agression de la France et le refus de reconnaitre sa responsabilité.

Source : Mouvement de la Paix et ICAN France

Facebooktwittermail