Les Désobéissants condamnent les propos sexistes de Stéphane Lhomme et exigent des excuses publiques

Les associations antinucléaires
Les Désobéissants
La LIFPL (Ligue internationale des femmes pour la paix & la liberté)

s’indignent des propos publics de Stéphane Lhomme (Directeur de l’Observatoire du nucléaire) qui a twitté mardi 9 juin dernier au sujet de Barbara Pompili

(Députée EELV de la Somme)
« La fausse écolo mais vraie notable @barbarapompili vole au secours de l’aviateur familial @manuelvalls : une place de ministre pour une pipe ? »

Nous rappelons que Stéphane Lhomme a été licencié du Réseau Sortir du nucléaire en 2010, suite à des comportements récurrents inadmissibles vis-à-vis des autres salarié(e)s et d’administrateurs de cette association antinucléaire (harcèlement, insultes, diffamation, etc) dont les Désobéissants et la LIFPL font partie.  Il poursuit encore de sa haine des années après certains d’entre nous.

Les militants du « Réseau Sortir du nucléaire » victimes des agissements de Stéphane Lhomme pourront témoigner que ce personnage n’hésite jamais à recourir aux insultes ad hominem. Avec ce tweet indigne, il dépasse encore une fois les bornes en faisant preuve d’un sexisme qu’on ne croyait plus voir dans la mouvance écologiste. Son comportement doit être dénoncé par tous les militants progressistes. Nous encourageons toutes les victimes de Stéphane Lhomme à ne pas céder aux intimidations de ce sinistre personnage et à ne plus tolérer aucun dérapage.

Nous dénonçons au passage le coup de force à l’origine de la décision scandaleuse du nouveau Conseil d’administration du « Réseau sortir du nucléaire », élu en février 2015.  Celui-ci, cédant aux pressions et menaces, et profitant de la lassitude de certains administrateurs harcelés par Stéphane Lhomme, a choisi d’abandonner les poursuites judiciaires entamées contre lui. En ce qui concerne nos associations, nous ne travaillons plus depuis longtemps avec Stéphane Lhomme, dont l’action délétère a beaucoup nui au mouvement antinucléaire ces 5 dernières années. Nous encourageons tous les militants antinucléaires et écologistes à faire de même.

Contact presse:  Rémi Filliau (administrateur du Réseau sortir du nucléaire/ Les Désobéissants): remi@desobeir.net
Sophie Morel (ancienne administratrice du Réseau sortir du nucléaire / LIFPL) : sph.mrl@gmail.com/ 07 77 85 16 09.

 

Facebooktwittermail