La solidarité avec les victimes du nucléaire s’affiche sur l’ambassade du Japon

Sur l'ambassade du Japon

Sur l’ambassade du Japon

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2015, des projections de visuels du street-artist japonais 281_antinuke ont été réalisées à Paris sur l’ambassade du Japon, le Ministère de l’environnement et une agence EDF, accompagnées du message « Fukushima, demain chez nous ? » pour dénoncer l’aveuglement des autorités face au risque nucléaire.
Cette action a été menée en solidarité avec les victimes de Fukushima, et pour dire NON au nucléaire. Au Japon, le gouvernement Abe veut relancer les réacteurs malgré des risques évidents et l’opposition de la population. En France, malgré l’âge du parc nucléaire français, les fermetures des vieux réacteurs ne sont toujours pas à l’ordre du jour et le gouvernement tergiverse sur la fermeture de Fessenheim. Nous exigeons une sortie du nucléaire, en France et dans le monde entier.

En savoir plus, sur www.sortirdunucleaire.org

Facebooktwittermail