Non au tourisme au pays de l’apartheid !

Non au tourisme en Israél

Non au tourisme en Israël

14 juin 2014 - Action BDS réussie ce samedi à Paris dans le cadre de la journée d’action nationale contre les voyages de l’apartheid proposés par Carrefour Voyages: Non au tourisme au pays de l’apartheid !


Nous étions une quinzaine rassemblés devant le carrefour Voyages de Chatelêt les Halles, ou nous avons pu remettre des informations au personnel de Carrefour Voyages. Ils étaient réceptifs et ont dit qu’ils n’étaient pas informés du contexte de ces voyages proposés. Ils se sont engagés à transmettre les informations à leur direction.

Mesdames et messieurs, j’attire votre attention sur la duperie dont Carrefour est l’auteur.

CARREFOUR vient de signer, directement avec l’Etat d’Israël, un accord pour vendre des voyages destinés à faire découvrir « Les merveilles d’Israël » au public français.

 

Ce contrat a été démarché par l’office de tourisme du gouvernement israélien en France. C’est-à-dire par un Etat qui pratique une politique d’apartheid, qui fait la promotion de voyages dans son territoire en véhiculant une image idyllique et en occultant la réalité du peuple palestinien.

En acceptant ce partenariat, Carrefour se fait l’ambassadeur de cette politique d’apartheid. De plus, par votre action vous associez « Israël » à des moments agréables, à des images et des souvenirs de vacances, alors qu’il a construit un mur d’apartheid, alors que la Cour Internationale de Justice a rendu un avis qui qualifie le mur d’illégal.

De nombreuses résolutions de l’ONU et d’autres instances condamnent la politique coloniale, d’apartheid et d’épuration ethnique d’Israël. Ne pas en tenir compte est contraire à la charte éthique de Carrefour

Nous dénonçons ce partenariat qui consiste à promouvoir des voyages dans un Etat qui détruit plus de 24000 maisons depuis 1967, déscolarise plus de 5000 enfants,  poursuit la construction de colonies en dépit du droit international. Au quotidien la circulation des Palestiniens est entravée par les nombreux check-points, l’accès à l’eau et à la nourriture sont difficiles. A Gaza, le gouvernement israélien maintient encore son blocus et 54% des Gazaouis souffrent d’insécurité alimentaire.

De plus dans les programmes de ces voyages en Israël destinés aux clients de Carrefour, les richesses historiques et culturelles du peuple palestinien sont complètement ignorées!

Par ailleurs, la chaîne de magasins Carrefour distribue toujours des produits issus de l’agriculture coloniale israélienne ainsi que le gazéificateur de Sodastream, une société implantée dans  la zone industrielle de Mishmor Adumim, dans la colonie de Ma’ale Adumim, à une dizaine de kilomètres de Jérusalem.

Comment pouvez-vous vanter « les merveilles » d’un Etat d’apartheid ?

Carrefour est responsable des produits qu’elle commercialise et c’est à nous citoyens engagés et consommateurs de dire non !

Carrefour Voyages blanchit l’apartheid israélien !

Non au tourisme au pays de l’apartheid !

Oui à la consommation responsable !  Oui à la justice !

Le peuple palestinien existe et résiste !

Soutenons le en développant la Campagne BDS – Boycott, Désinvestissement, Sanctions jusqu’à ce que l’Etat d’Israël se conforme au droit international.

 

Facebooktwittermail