Condamnation arbitraire de deux militants pour la chute du mur dans le Bois Lejus : le tribunal a cherché à fabriquer des coupables

COMMUNIQUÉ COMMUN DU RÉSEAU “SORTIR DU NUCLÉAIRE“, COORDINATION STOP CIGÉO/BURE, CONFÉDÉRATION PAYSANNE

Aujourd’hui, le TGI de Bar-le-Duc vient de condamner deux militants associatifs et syndicaux, à quatre mois de prison avec sursis pour leur participation supposée à la chute du mur dans le Bois Lejus, ainsi qu’à 3000 € d’amende chacun.

Nos organisations assurent ces militants de tout leur soutien et dénoncent une erreur judiciaire grave et une décision arbitraire. S’ils se trouvaient tous les deux dans le Bois Lejus lors de la manifestation qui a vu le mur construit illégalement par l’Andra tomber à terre, et s’étaient déclarés solidaires de cette action, ils n’y avaient pourtant participé ni l’un ni l’autre. Lire la suite

Facebooktwittermail