Flottille pour Gaza: Une amende

palest6Trois militant(e)s des Désobéissants étaient convoqués ce lundi 27  juin 2016 à la barre du tribunal de police à Paris pour « navigation illégale », suite à une action non-violente et symbolique visant à dénoncer l’opération de communication « Tel-Aviv sur seine ».

Les militants pacifistes et anticolonialistes entendaient ne pas laisser une plage « Apartheid sur Seine » en plein Paris… et rendaient hommage à ceux qui tentèrent de briser pacifiquement le blocus militaire contre Gaza avec « un bateau pour Gaza ».

Résultat : Deux militants ont été condamnés à 150€ pour infraction à la navigation sur la Seine, en l’occurrence il leur est reproché d’avoir navigué trop lentement. La troisième militante a été dispensée de peine.

Les militant(e)s ont besoin de votre soutien, y compris financier pour pouvoir payer notamment les frais d’avocat… Vous pouvez faire un don sur le site Hello Asso (merci par avance !).

Alors même que nous parviennent quotidiennement les témoignages des exactions commises par l’armée israélienne en Palestine et la constitution d’un véritable état d’apartheid ou les droits élémentaires des palestiniens sont systématiquement bafoués, les autorités françaises font le choix d’attaquer une contestation non violente.
Mais ce ne sera pas suffisant pour nous décourager. Nous continuerons nos actions non violentes visant au boycott des produits issus de cette état colonial et raciste. Encore une fois, au lieu de s’attaquer aux intérêts israéliens en France pour exiger le respect des Droits de l’Homme dans ce pays, les autorités françaises répriment ceux qui montrent du doigt les violations de ces droits.

« La répression dont nous sommes victimes aujourd’hui, pour une une action non-violente visant à dénoncer les violations des Droits de l’Homme par Israël,  nous conforte dans l’idée que le gouvernement français travaille main dans la main avec le gouvernement de ce pays pour faire taire toute contestation. De toute façon, nous sommes bien déterminés à poursuivre nos actions non-violentes contre les intérêts israéliens, tant que les droits de l’Homme ne seront pas respectés dans ce pays. Les procès ne nous empêcheront pas de continuer à appeler au boycott des produits issus de la colonisation israélienne ! », déclare Xavier Renou, du collectif Les Désobéissants.

Pacifiquement,
Les Désobéissants. 
Contact :
Xavier Renou : 06 64 18 34 21/ xavier@desobeir.net

 

Facebooktwittermail