Convocation au commissariat d’un militant du collectif «Justice pour les Kurdes»

Paris, le 6 avril 2016. Convocation au commissariat d’un membre du collectif « Justice pour les Kurdes »

Le 1er avril 2016 une dizaine de militants du collectif « Justice pour les Kurdes » avaient symboliquement ensanglanté l’Office de tourisme de Turquie à Paris sur les Champs Elysées avec de la peinture rouge. A l’issue de cette action non-violente, un membre de notre collectif est convoqué au commissariat ce lundi.

Encore une fois, au lieu de s’attaquer aux intérêts turcs en France pour exiger le respect des Droits de l’Homme dans ce pays, les autorités de notre pays répriment ceux qui montrent du doigt les violations de ces droits.

« L’issue de cette convocation, le classement sans suite ou la convocation au tribunal, est importante pour nous. Si le procureur décidait de poursuivre pour des faits si minimes, nous serions confortés dans l’idée que le gouvernement français travaille main dans la main avec le gouvernement turc pour réprimer toute contestation, déclare Elif, porte-parole du collectif. De toute façon, nous sommes bien déterminés à poursuivre nos actions non-violentes contre les intérêts turcs en général et le tourisme en Turquie en particulier, tant que les droits de l’Homme ne seront pas respectés dans ce pays, et notamment à l’encontre des populations de culture kurde de l’Est du pays. »

Pour nous contacter :  FB

 

Facebooktwittermail