Le congrès de la FIFA interrompu par 2 désobéissantes pro-palestiniennes

Les Désobéissantes déployent un drapeau de la Palestine lors du congrès de la FIFA

Le 29 mai 2015 – Congrès de la FIFA (Zurich). Intervention surprise de deux militantes des Désobéissants, dans le cadre de la campagne « Carton rouge à l’apartheid », pour demander l’expulsion d’Israël de la FIFA, que de multiples agences de presse et chaînes de télévision ont répercuté, et qu’on ne se lasse pas d’apprécier.

 

La vidéo par The Telegraph

Depuis plusieurs mois, cette campagne dynamique a engendré des dizaines de milliers de courriers aux dirigeants du football international et des fédérations nationales, de multiples manifestations dans des dizaines de villes, des débats, permettant de révéler à un public nombreux le sort infligé par l’occupant israélien aux footballeurs palestiniens.

 

Plusieurs centaines de manifestants, qui se sont déplacés à Zurich jeudi et vendredi dernier à l’occasion du congrès de la FIFA, ont su capter l’intérêt de tous les médias, et faire tomber les masques. Il est désormais impossible de répéter à l’envie qu’il ne faut pas mélanger le sport et la politique. 

La capitulation de Jibril Rajoub, président de la fédération palestinienne, qui a retiré à la dernière minute sa motion demandant la suspension d’Israël et gratifié le représentant de l’apartheid d’une chaleureuse poignée de main, pendant que des footballeurs palestiniens pourrissent dans les prisons israéliennes, ne change rien à la vérité qui a éclaté au grand jour.

Les combines, les votes truqués, la corruption financière des dirigeants de la FIFA vont de pair avec leur corruption politique. Une nouvelle preuve en a été apportée samedi avec la suspension par la FIFA de la fédération indonésienne de foot pour raisons « d’interférence des autorités indonésiennes » dans les pratiques footballistiques du pays. Qu’Israël tue, emprisonne, entrave les déplacements des footballeurs palestiniens ou détruise leurs stades, ce n’est pas une « interférence », bien entendu !

Tout ceci, comme le constate la presse israélienne, entraîne une nouvelle percée, une formidable percée du mouvement international de boycott d’Israël, et notamment du boycott sportif.

www.desobeir.net

contact: remi@desobeir.net

 

 

 

 

Facebooktwittermail