Réquisition citoyenne de bidons de Roundup chez Carrefour

Le 9 mai 2015 - Le Collectif Roundup Non Merci a procédé ce jour à une décontamination du Carrefour Basilique Saint-Denis (93), en saisissant une dizaine de bidons de Roundup qu’il remettra le 22 mai prochain au ministère de l’écologie, la veille de la Marche contre Monsanto à Paris.  
L’objectif de ce type d’action est que les enseignes cessent la vente du Roundup et des produits phytosanitaires similaires. Le Roundup et autres herbicides de même acabit sont des produits toxiques et écotoxiques, ils sont notamment des perturbateurs endocriniens cytotoxiques (qui tendent à détruire les cellules).

Ces produits polluent durablement l’environnement, puisque des traces de glyphosate et des autres substances contenues dans le Roundup se retrouvent dans les nappes phréatiques et l’eau potable, avec des conséquences évidentes pour la santé publique. L’étude récente du professeur Séralini de l’université de Caen montre que le Roundup provoque des tumeurs et des problèmes hormonaux graves.

 «  Il est plus que temps d’agir concrètement contre la vente de Roundup, chez Carrefour et ailleurs. C’est ce que nous venons de faire, en saisissant plusieurs bidons de ce pesticide, que nous remettrons symboliquement au ministère de l’écologie le 22 mai. Nous serons bien-entendu présent à la marche contre Monsanto à Paris le samedi 23  »,  indique Rémi Filliau membre du collectif Roundup non Merci. 

Cordialement,
www.roundup-non-merci.fr

Nous soutenir, via le collectif des Désobéissants

Nous contacter: roundup.nonmerci@gmail.com

Facebooktwittermail