Action du collectif 269 Life au Salon de l’Agriculture

Devant le salon de l'agriculture

Devant le salon de l’agriculture

22 février 2014 – « Aujourd’hui les caresses, demain l’abattoir », « Abolition de l’esclavage et du meurtre des animaux »: les «vegan», partisans d’une alimentation végétale, se sont mobilisés contre l’élevage samedi autour du Salon de l’agriculture en brandissant des têtes de bétail.

Comme ils l’avaient fait au début du mois en organisant un « banquet troublant » place de la Bastille, plusieurs dizaines de militants en entouraient d’autres, porteurs d’une véritable tête d’agneau, de porc ou de veau, sorties des abattoirs, pour appuyer leur dénonciation. L’idée de ce happening réaliste, inspiré de manifestations similaires aux Etats-Unis et en Israël, était de « marquer l’abîme séparant la vitrine joyeuse de ce salon et la production de viande », indiquent-ils dans un communiqué. De « rappeler l’atrocité des élevages industriels et les scandales alimentaires qui défraient la chronique ».

Trois associations appelaient à cette manifestation: L-214 pour la promotion d’une éthique envers les animaux, le CLEDA (collectif contre la « loi du plus fort » – l’homme sur les animaux) et « 269-Life France » – « 269 » étant le matricule d’un veau, mascotte du mouvement né à Tel Aviv qui a essaimé dans une quinzaine de pays. Cette fois, le collectif avait renoncé à dresser la table d’un banquet craignant de devoir se dégager rapidement s’il était pris à partie par des éleveurs, a expliqué Alexandre de « 269-Life ». Mais aucun incident n’a été signalé.

Facebooktwittermail